Conservatoire Botanique Martinique

  Le CONSERVATOIRE BOTANIQUE DE MARTINIQUE  (CBMQa été l’aboutissement de nombreux travaux menés dans le dernier quart du XXème siècle, et la concrétisation de plusieurs volontés œuvrant pour une protection pérenne du patrimoine végétal des Antilles françaises. (II. Historique).

I. Les missions du CBMQ

Un Conservatoire Botanique National est une institution à caractère scientifique qui se consacre aux missions précisées dans l’arrêté ministériel du 8 juillet 2004 :

– connaître la flore autochtone ainsi que ses milieux naturels ;

– déterminer les éléments rares et menacés de cette flore et de ses milieux naturels ;

– mettre en place des stratégies de conservation in situ et ex situ, afin de sauvegarder ces éléments rares ;

– informer et  éduquer le public à la connaissance et à la préservation de la diversité végétale.

Le patrimoine végétal naturel de la Martinique, au centre des Petites Antilles, est caractérisé par une richesse spécifique très élevée, par un endémisme important ainsi que par des écosystèmes insulaires originaux hautement diversifiés. Ce patrimoine naturel d’exception est de nos jours vulnérable et menacé à plus d’un titre.

Les programmes du CONSERVATOIRE BOTANIQUE DE MARTINIQUE  (CBMQvisent à maintenir cet extraordinaire patrimoine végétal dans sa diversité et dans de bonnes conditions d’évolution :

– Améliorer la connaissance des espèces endémiques et autochtones ainsi que des divers écosystèmes où elles évoluent .

-Définir des plans de protection pérenne de la flore sauvage ainsi que  des espaces naturels d’intérêt patrimonial, afin de sauvegarder en priorité  les espèces rares et menacées (en particulier par  les espèces envahissantes).

– Revaloriser le patrimoine végétal, par la spécialisation du  CBMQ qui s’attache à la redécouverte des espèces caribéennes utilisées dans nos pratiques traditionnelles : alimentation, artisanat,  ornement, médecine populaire.

-Sensibiliser tous les publics aux objectifs du  CBMQ, notamment  avec le bulletin d’information Lobelia.

…….

 

…….

L’emblème du CONSERVATOIRE BOTANIQUE DE MARTINIQUE  (CBMQ) est une espèce endémique stricte de la Martinique, Lobelia conglobata Lam. LOBELIACEAE (bulletin Lobelia n°4 « Qu’est-ce que Lobelia ? »).

Le genre Lobelia a été dédié par Charles PLUMIER à Mathias de LOBEL, un botaniste français du XV ième siècle.

II. Historique

2002-2010 : le Conservatoire Botanique des Antilles Françaises  (CBAF)

Le Conservatoire Botanique des Antilles Françaises  était composé :

  • de l’Antenne de la Guadeloupe du Conservatoire Botanique des Antilles Françaises (créée en décembre 2001) ;
  • de l’Antenne de la Martinique du Conservatoire Botanique des Antilles Françaises (créée en février 2002).

La décision ministérielle de ne proposer qu’un seul agrément  en tant que Conservatoire Botanique National, pour les Antilles françaises, impliquait à l’époque que ces deux associations indépendantes et autonomes dans leurs fonctionnements se fédèrent autour d’un projet scientifique commun, porteur de la demande d’agrément. C’est dans ce but qu’a été créé le CBAF  le 18 octobre 2003.

Durant les trois premières années, l’Antenne de la Martinique a été le siège du CBAF : elle en a assuré la Présidence ainsi que  la responsabilité administrative.

Le bilan 2003- 2005 ainsi que les programmes prévisionnels 2005-2010 ont  été validés par le Conseil Scientifique  du Conservatoire Botanique des Antilles Françaises en décembre 2005. (Bilan et Perspectives – Réunion du Conseil Scientifique – Décembre 2005).

En 2009,  le Ministère a répondu favorablement à la demande des  deux Antennes (Guadeloupe et Martinique) du Conservatoire Botanique des Antilles Françaises,  de mener chacune leur démarche de demande d’agrément en tant que Conservatoire Botanique National.

La dissolution du CBAF  a eu lieu le 29 octobre 2010 en Assemblée Générale extraordinaire, mais le principe  d’une coopération scientifique entre le Conservatoire des îles de la Guadeloupe et celui de la Martinique a été maintenu.

2010 : le changement d’appellation 

La déclaration initiale de l’association a été publiée au Journal Officiel du 6 juillet 2002, sous l’appellation  Antenne de la Martinique du Conservatoire Botanique des Antilles Françaises. Le siège de l’association était alors dans  un bâtiment du Parc floral (actuellement Parc Aimé CESAIRE),  au centre ville de FORT-DE-FRANCE,  avec le siège d’une autre association, la Société des Galeries de Géologie et de Botanique.

Au début de l’année 2010, la reconstruction des bâtiments du Parc Aimé CESAIRE a occasionné le déménagement du siège de l’association à l’Espace culturel Camille DARSIERES.

Suite à la dissolution du CBAF, le changement d’appellation de l’association ainsi que les modifications des Statuts ont été adoptés le 29 octobre 2010 en Assemblée Générale extraordinaire.  L’association martiniquaise se nomme désormais : CONSERVATOIRE BOTANIQUE DE MARTINIQUE  (CBMQ) La publication du changement de dénomination  a été faite au Journal Officiel du 26 mars 2011.

III. Le CONSERVATOIRE BOTANIQUE DE MARTINIQUE  (CBMQ) 

Le CONSERVATOIRE BOTANIQUE DE MARTINIQUE  (CBMQ) est une association «de  type  loi 1901», dont les membres sont des personnes morales ainsi que des personnes physiques.

Les Statuts du CBMQ, modifiés en Assemblée Générale du 29 octobre 2010.

[portfolio_slideshow include= »1459,1460,1461,1462″]